Le genre du récit de peste dans les textes du XVIe siècle. Une épidémie de lieux communs ?

Par Brenton Hobart, lauréat 2021 du prix Monseigneur Marcel décerné par l’Académie française
00:00 00:00

Dans quelle mesure les récits littéraires, philosophiques et médicaux sur la peste rédigés au XVIe siècle reflètent-ils l’histoire réelle des épidémies ? Brenton Hobart, spécialiste de la littérature de la Renaissance, professeur à l’American University of Paris, s’est plongé au cœur des textes de Rabelais, Montaigne, d’Aubigné, Clément Marot, Nostradamus et bien d’autres pour explorer cette question. Son analyse micro-textuelle lui a permis de mettre en évidence l’existence d’un genre de la peste, un canon formé d’un enchaînement de « clichés » que les auteurs successifs réemploient d’époque en époque depuis l’Antiquité, en les soumettant à de subtiles variations, dans un jeu constant d’intertextualité.   

 

Pour aller plus loin : 

Présentation par l’éditeur de l’ouvrage de Brenton Hobart, La Peste à la Renaissance. L’imaginaire d’un fléau dans la littérature au XVIe siècle, Classiques Garnier, 2020. 

Présentation de l’auteur et de son ouvrage sur le site de l'université américaine de Paris. 

Cela peut vous intéresser