Le cerveau au tempo. Désynchronisation des processus cognitifs sous l’effet du vieillissement

Par Thomas Hinault, lauréat 2020 du prix Théodule Ribot remis sous la présidence d’Olivier Houdé (Académie des sciences morales politiques)
00:00 00:00

Dans le troisième tiers de nos vies, interviennent des changements cérébraux et cognitifs qui influent sur la mémoire et les capacités de raisonnement. Thomas Hinault, neuropsychologue, associe l’imagerie médicale et l’observation de l’activité électrique du cerveau pour comprendre comment certains processus cognitifs se désynchronisent, de manière variable selon les personnes, perturbant le raisonnement comme dans un orchestre dont certains musiciens ne joueraient plus en cadence. En réponse à cela, la stimulation par des rythmes musicaux pourrait être utilisée pour maintenir les facultés cérébrales et prévenir les pathologies du vieillissement. 

Crédit photo : © Thomas Hinault, Inserm/Johns Hopkins University 

Pour aller plus loin 

Cela peut vous intéresser