Critique des lieux culturels

Par Celia Levi, lauréate 2021 du prix François Mauriac de l’Académie française

Dans son roman La Tannerie, Celia Levi relate les déconvenues de Jeanne, jeune provinciale montée à Paris pour travailler comme « accueillante », selon le jargon, dans un centre artistique et culturel à la mode. À travers le cruel parcours initiatique réservé à son personnage, l’autrice dénonce l’hypocrisie des discours de tolérance prônés en ces lieux, leur vocation marchande dans le fond et le dévoiement politique des œuvres qui y sont présentées. Sur fond de crise migratoire et de mouvements sociaux, Celia Levi dresse le portrait d’une époque confuse, traversée de rapports de domination bien réels. 

00:00 00:00

Ouvrages associés

La Tannerie, Celia Levi

Cela peut vous intéresser