Andrei Minzetanu présente Carnets de lecture.

Généalogie d’une pratique littéraire

Fidèles à l’une de leurs missions fondatrices, l’Institut et les Académies décernent chaque année des centaines de prix et de bourses à des chercheurs ou à des créateurs qui voient ainsi leur travail distingué. Dans sa nouvelle rubrique, « À tout prix », Canal Académie leur donne la parole, avec une attention particulière portée aux plus jeunes d’entre eux. Cette semaine, Andrei Minzetnu présente son ouvrage Carnets de lecture. Généalogie d’une pratique littéraire, paru en 2016, aux Presses Universitaires de Vincennes dans la collection « Manuscrits modernes ». Dans cette étude, il propose une généalogie du carnet de lecture. Il s’intéresse à la note-citation, la phrase recopiée fidèlement dans un carnet dédié à cet effet, sans être accompagnée d’aucun commentaire. Il considère le carnet de lecture comme objet théorique, comme geste et comme pratique, dans une histoire qui le rattache à la littérature de compilation et à l’art de l’extrait. Son analyse se fonde sur les Cahiers de Paul Valéry, les fiches de lecture de José Ortega y Gasset, le journal de lecture de Constantin Noica, les Cahiers d’Emil Cioran, le journal intime de Mihail Sebastian et le carnet d’Enrique Vila-Matas.

00:00 00:00

Cela peut vous intéresser